Combien de temps après la péridurale accouche-t-on ?

accouchement_1

De nombreuses rumeurs tournent sur le sujet de l’espacement de l’accouchement après une péridurale. Les discussions vont bon train allant jusqu’à angoisser les femmes ayant déjà subi cette opération une fois. Ne paniquez pas, chères dames ! La voile de ce mystère vous sera dévoilée dans cet article.

En quoi la péridurale est-elle utile ?

Pour rappel, la péridurale est une forme d’anesthésie qui permet de baisser, voire éliminer les douleurs de contractions. Elle permet d’atténuer la souffrance de la maman et de lui offrir un certain confort pour l’accouchement. Elle est admise sous supervision d’un anesthésiste et d’une sage-femme qui travailleront de concert pour le bon déroulement du processus.

Bien qu’elle se fasse en quelques minutes, la péridurale se prépare des semaines avant l’accouchement. Au cours de votre préparation, vous aurez déjà rencontré l’anesthésiste et fait des examens. Ces batteries de tests médicaux montrent votre capacité à subir une péridurale. Après l’accouchement, vous referez des analyses pour vérifier si votre corps a bien éliminé la substance.

Que savoir sur les inconvénients de la péridurale ?

L’application de la péridurale n’est pas sans suites secondaires. En effet, vous pourrez avoir d’énormes maux de tête dans les heures suivant l’accouchement. L’autre inconvénient est la baisse de la tension artérielle de la mère. En cas de surdosage de la péridurale, vous perdrez momentanément l’usage de vos pieds. Pour finir, vous êtes susceptible d’avoir un sévère mal de dos.

Toutes ces conséquences sont momentanées. Elles surgissent puis s’estompent toutes seules. En général, leur apparition se fait sentir après l’enlèvement du cathéter. Toutefois, elles ne durent pas longtemps (quelques heures ou jours). Au pire des cas, des traitements adéquats sont disponibles à l’hôpital. Notez que les effets négatifs ne s’accordent qu’à la mère. Le bébé ne souffre de rien, et même la péridurale ne l’atteint pas.

Il convient également de souligner que les effets anesthésiques de péridurale n’engendrent aucune affection aux organes touchés. Les organes dont il s’agit sont : l’utérus, le plancher pelvien, et le périnée. Pour être plus précis, ce sont les nerfs liés à ces organes qui sont indexés lors de l’opération. Ces nerfs ne subissent aucune lésion lors du processus d’endormissement.

La péridurale agit-elle sur le cycle gynécologique de la femme ?

Pour commencer, vous devez connaître l’explication d’une notion importante. Le temps d’accouchement dépend de votre cycle gynécologique. La péridurale, quant à elle, n’agit pas dans ce secteur. Lorsque vous observez ses manifestations et ses inconvénients, aucun rapport n’est établi entre la périodicité d’accouchement et le fait d’avoir subi une péridurale. Il s’agit de deux volets différents qui ont un lien avec le thème de conception.

Sachez qu’il n’y a aucune fréquence exigée ou recommandée d’accouchement après une péridurale. Vous êtes en droit de fixer votre prochain accouchement, quel que soit le nombre d’années. L’idéal serait quand même que vous puissiez espacer les accouchements. De nombreuses méthodes sont disponibles pour vous y aider.

Autres informations utiles sur la péridurale

La durée de la péridurale varie en fonction de trois facteurs principaux : la longueur du travail, l’état de la patiente et le mode d’admission. Pour ce qui est de la longueur du travail, il faut qu’il soit en concordance avec la période de l’accouchement. Il faut entre 15 et 20 minutes pour que la péridurale soit totalement active. Si au bout de ce délai l’accouchement ne se fait pas, alors le processus aurait échoué. Toutefois, les différents modes de transmission permettent de refaire l’injection sans courir aucun risque.

L’envoi à faible dose permet de pallier au manquement du timing. En effet, si la douleur supplante la future mère un peu tôt, la réédition de l’opération avant la dilatation attendue est possible. Par contre, si la péridurale est déclenchée trop tard, il n’y aura plus rien à faire. Pour cette raison, l’anesthésiste doit travailler avec le gynécologue pour savoir à quel moment agir. La péridurale se fait en position assise ou couchée sur le côté. Elle est injectée dans le corps de la mère par le biais d’un cathéter placé au milieu de la 3e et 4e côte.

Voilà ! Le voile du mystère est levé sur la périodicité à adopter pour accoucher après la première péridurale… c’est vous qui décidez !

Articles recommandés